EthnoTahiti®

EthnoExtraits® EthnoOils® EthnoExfoliants®

Les plantes sont toujours employées à l'état frais, les végétaux ne sont jamais utilisés desséchés.
C'est là que réside certainement le caractère le plus original de la médecine tahitienne et l'explication de l'extraordinaire efficacité de certains "raau" (médicaments) : 
Tous les principes actifs sont intacts et ne sont pas détruits ou modifiés par la dessication.

Organes employés
  • plantes entières (tumu)
  • jeunes pousses (omou)
  • feuilles (raoere)
  • bourgeons floraux (imoa)
  • fleurs épanouies (uumu)
  • pétioles des feuilles (hiata)
  • fruits (maa)
  • écorces (paa)
  • racines (aa)
  • graines (huero)

Une centaine d'espèces médicinales sont utilisées avec par ordre de fréquence décroissante:

Nom Tahitien Nom latin Type
TIARE TAHITI Gardenia taitensis Arbuste
METUAPUAA Phymatosorus sp. Fougère
NONO Morinda citrifolia Arbuste
URU Artocarpus altilis Arbre
TAPORO Citrus aurantiifolia Arbuste
TIAIRI Aleurites moluccana Arbre
ORAA Ficus prolixa Arbre
AUTE Hibiscus rosa-sinensis Arbuste
TUVAVA Psidium guajava Arbuste
VI TAHITI Spondias dulcis Arbre
ATI ou TAMANU Calophyllum inophyllum Arbre
MIROI Thespesia populnea Arbre
TOU Cordia subcordata Arbre
PAINAPO Ananas comosus Monocotylédone
REA TAHITI Curcuma longa Monocotylédone
REA TINITO Zingiber officinale Monocotylédone
MIRI Ocinum basilicum Dicotylédone
IITA Carica papaya Dicotylédone
MATI Ficus tinctoria Arbuste
AHI Santalum insulare Arbuste
TAFANO Guettarda speciosa Arbuste
HAARI Cocos nucifera Arbre
PURAU Hibiscus tiliaceus Arbre
ANANI Citrus sinensis Arbre
REMENE Citrus hystrix Arbre
SUGI Cryptomeria japonica Arbre
 
Plantes utilisées Partie utilisée Activité biologique étudiée
ATI / TAMANU Calophyllum inophyllum Graine

Apaisante, régénérante, restructurante, hydratante

anti-oxydante, anti-radicalaire, anti-photo-oxydante

MIRO Thespesia populnea Graine

antibactérien, antifugique

Piqûres d'insectes, maladies de peau (psoriasis)

REA Curcuma longa Rhizome

Antibactérien, antiviral, antifongique, anti-inflammatoire,

Insecticide, repellent, désinfectant, cicatrisant, anti-néoplasique

REMENE Citrus hystrix Fruit

Antibactérien, antiseptique

Traitement du cuir chevelu

SUGI Cryptomeria japonica Bois Anti-rhumatismal

Huile de Tamanu

Le Ati ou Tamanu (Calophyllum Inophyllum) est un arbre originaire de l’Asie Tropicale.

Il appartient à la famille des Guttifères et mesure de 10 à 15m, son tronc est recouvert d’une écorce noire, rugueuse et crevassée;

il possède de longues feuilles elliptiques et ses fleurs dégagent un parfum suave et envoûtant. Ses fruits sont très nombreux et disposés en grappes.

On le trouve en Polynésie sur la plupart des îles et des" motu " (îlots de corail entourant les îles volcaniques) où il recherche préférentiellement les sables coralliens et la proximité de la mer.

Il en existe 2 variétés :

• le Tamanu Hiva, dont le bois dur se travaille facilement ( TAHITI, HUAHINE, RAIATEA, îles Marquises)
• le Ati au bois moins dur difficile à travailler, utilisé une fois séché pour la fabrication notamment des pirogues (Iles du Vent, HUAHINE, RAIATEA, BORA BORA, Tuamotu….)

Historique :

Autrefois, le Ati était planté uniquement dans l’enceinte et autour des " Marae " (lieux sacrés de culte) royaux car les croyances voulaient que les Dieux affectionnent son ombrage et viennent s’y reposer pour assister aux cérémonies de sacrifices humains qui leur étaient consacrées…sans y être vus ! Le Tamanu qui était planté dans le Marae s’appelait" Nohoatu ",  le mot " Ati " était aussi l’un des noms sacrés de l’arbre ; celui de" Tamanu " n’existait pas : il est d’origine plus récente. 
Le Ati tient encore une place importante dans les pharmacopées océaniennes : que ce soit pour ses fruits (« Huoro Ati » noix de Ati), ses feuilles ou ses racines, on lui prête des propriétés curatives exceptionnelles. Les Tahitiennes faisaient déjà largement usage de l’huile du Ati pour leur Monoï. Dans les années 50, les premières études scientifiques réalisées sur l’huile extraite des fruits mettaient en évidence les propriétés suivantes: " régénérantes, cicatrisantes, anti- bactériennes, antiparasitaires, accompagnées d’une surprenante activité anti-inflammatoire…"

Procédé de Fabrication :

Les amandes de couleur jaune pâle fraîchement extraites des noix par percussion, sont séchées au soleil durant 1 à 2 mois. Au cours de cette dessiccation, elles perdent jusqu'au tiers de leur poids en prenant une teinte ambrée et en se gorgeant d’huile et d’arôme. A la différence de la plupart des autres huiles végétales, l’huile n’existe pas dans le fruit mûr lorsque celui-ci tombe de l’arbre. De couleur jaune verdâtre, elle est extraite par 1ère pression à froid purifiée, par filtration puis stabilisée par la vitamine E naturelle. Cette huile d’odeur aromatique caractéristique peut être désodorisée, voire décolorée par dérésination, mais elle perd alors une partie de son activité contenue dans ses résines.

Composition de l’huile :

• Acides gras libres, Glycérides, Stérols
• Terpénoides et Stéroides (Canophyllal, Canophyllol, Acide Canophyllique)
• Dérivés Coumariniques : Calophylloïdes (néoflavonoïdes naturels à effet anti-bactérien, anti-inflammatoire et anti-coagulant) Inophylloïdes (néo-flavonoïdes naturels à effet anti-viral), Acide Calophyllique (néoflavonoïde naturel aux propriétés cicatrisantes et anti-parasitaires)

Propriétés de l’huile :

• Action apaisante, agit contre les irritations de la peau (coups de soleil, inflammations, érythèmes…)
• Action régénérante sur les cellules de l’épiderme (brûlures, gerçures…)
• Action restructurante et hydratante (des couches superficielles de l’épiderme)
• Action anti-oxydante, antiradiculaire et anti-photo-oxydante

Utilisations Cosmétiques :

• Produits solaires et après-solaires
• Soins protecteurs, régénérant et anti-âge pour peaux sèches, abîmées ou irritées et pour  le contour des yeux
• Produits capillaires et d’hygiène corporelle
• Maquillage, sticks et baumes à lèvres
• Aromathérapie

Informations d’usage :

• Produits de soin : 5 a 20% (solaires : une formulation à 1% induit une protection de 74% contre les UVB soit le même niveau de protection que les filtres synthétiques…)
• Produits d’hygiène : 0,5 a 10%
• Produits de maquillage : 2 a 5%
• Aromathérapie: s’utilise pur comme actif ou associée à d’autres huiles.  (l’huile de Tamanu est exempte de toxicité dans les limites des utilisations cosmétiques conseillées)

Utilisations Pharmaceutiques

• Dolno :Ether éthylique de Tamanu, utilisé autrefois dans les douleurs des névrites lépreuses
• Résine de Tacamahaque : produit inscrit à la pharmacopée française, incorporé dans des
préparations magistrales (baumes verts,…)

Conservation :

1 AN.

Utiliser tout le flacon après ouverture,  sinon conserver dans son emballage clos à l’abri de l’humidité et de la lumière)

huile de Noni

L’huile traditionnelle de NONI est obtenue à TAHITI (Polynésie Française) par première pression à froid des graines du fruit du NONI ou NONO (Morinda Citrifolia), séchées au soleil durant un mois.

60 Kg de graines sont nécessaires pour obtenir 1 litre d’huile.

On trouve l’arbuste en Polynésie sur la plupart des îles et des « motu » (îlots coralliens entourant les îles volcaniques). La pulpe des fruits renferme les graines plates et de couleur brune auxquelles est attaché un sac d’air qui leur permet de flotter sur l’eau et d’essaimer ainsi d’île en île.

Autrefois le NONI était très utilisé dans la médecine traditionnelle polynésienne (Iles de la Société, Marquises, Hawaii, Fidji…) avec de nombreuses indications pour les infections de la peau dont les blessures de corail, les brûlures et les piqûres de Nohu (poisson pierre) et de scolopendre («cent pieds »)…

A l’heure actuelle, les propriétés du NONI ont été reconnues scientifiquement aux Etats-Unis, notamment sa forte teneur en proxéronine, précurseur de la xéronine, alcaloïde vital aux très importantes vertus.

Analyses physico-chimiques :

Teneur en eau (Karl Fischer)  0,15 g/100g 
Teneur en impuretés (insolubles à l’hexane) 0,17 g/100g
Indice de peroxyde 10,9 méqO2/kg
Acidité oléique 8,85 %(m/m)
Teneur en matières insaponifiables 1,13 g/100g 

Composition en acides gras :

L’huile de NONI est une huile linoléique présentant par ailleurs un équilibre entre acides gras saturés et monoinsaturés :

  • A.G. saturés 16 %       
  • A.G. monoinsaturés 16 %
  • A.G. polyinsaturés  68 %   

Présence d’acide : arachidique, caprylique, laurique, linoléique (66%), linolénique, margarique, myristique, oléique (16%), palmitique (10%), stéarique(4%)…

Bibliographie:

  1. Pétard P., Plantes Utiles en Polynésie Raau Tahiti ,Ed. 1986
  2. Grépin F., Grépin M., La Médecine Traditionnelle Tahitienne
  3. Bombarde B., Aspects de la médecine traditionnelle polynésienne.Etude du Morinda citrifolia (L.) Rubiaceés. Thése Doctorat Pharmacie, NANCY, 1986
  4. Younos C, Rolland A., Fleurentin J., Lanhers M-C., Misslin R and Mortier F., “Analgesic and Behavioural Effects of Morinda Citrifolia”, Planta Med,Vol.56,1990
  5. Hiruzami A., Furusawa E., Chou S.C., and Hokama Y., “Anti-cancer Activity of Morinda citrifolia (Noni)...”Proc.West Pharmacol.Soc.Vol.37,1994
  6. Heinicke R., “Cell Regeneration: Unlocking the Secrets of tahitian Noni”,audio tape, Morinda Inc.,1996
  7. Stéphane MAZETTE - Etude ITERG-07/2003 & 02/2004

Suji de Tahiti

EthnoExtraits® EthnoOils® EthnoExfoliants®

Nom botanique : Cryptomeria japonica
Famille : Taxodiaceae
Nom usuel : SUGI, JAPANESE CEDAR

Distribution :

Le Sugi est endémique au Japon, mais a été cultivé depuis longtemps en Chine.
Il est employé pour de nombreux reboisements dans les régions du globe au climat doux et humide.

Description / habitat :

Conifère dans la famille Cyprés (cupressaceae),le seul membre du genre Cryptomeria. 
Arbre de 30 (Europe) à 60 m (Asie) à silhouette conique.Branches légèrement retombantes.Feuilles en alène (1,5cm), vertes, brillantes.
Inflorescences mâles jaunâtres.Jeunes pousses vertes, puis brunâtres.
Cet arbre exige beaucoup d'eau, la tige se dénude facilement dans les régions sèches. 
Il demande des sols frais, profonds et fertiles.Il vit 200 ans environ et se multiplie par graines et boutures.
Il craint les grands froids dans sa jeunesse et est sensible aux parasites foliaires.. 

Historique :

Le Sugi est l'arbre national du Japon, communément planté autour des temples, avec de nombreux arbres impressionnants plantés il y a un siècle. SARGENT (1894; la flore de la forêt au Japon) rapporte les circonstances d'un Daimyo (prince) qui était trop pauvre pour donner une lanterne en pierre aux funéraires du Shogun Iesayu (1543-1616) à Nikko, mais demanda à la place d'être autorisé à planter une allée de Sugi. Les visiteurs à l'avenir pourraient être protégés de la chaleur du soleil. L'offre fut acceptée. L'avenue qui existe encore s'étend sur plus de 65Km. Introduit comme résineux ornemental à Tahiti, il a développé dans l'environnement polynésien des qualités spécifiques
dont une senteur unique.

Composition chimique (2-4) :

Ont été identifiés notamment:

  • des squerquiterpinènes tricycliques: le thuyopsène légèrement hypotenseur , calmant et anti-inflammatoire
  • des squerquiterpénols tricycliques: le cédrol tonique , stimulant général, et surtout immunostimulant, exempt de toxicité.

Activité biologique (5,6):

  • Soulage les douleurs rhumatismales,
  • Diurétique,
  • Vermifuge.

Remene de Tahiti

Remene  Nom botanique Citrus hystrix
Famille Rutaceae
Nom usuel Combava (Réunion, Océan Indien), Lime, Citronelle
Noms polynésiens REMENE (TAHITI) , 
REMENE MAORI (ILES COOK)

Distribution :

Agrume très ancien, originaire de l'Inde, il a été introduit dans les iles de l'océan indien à la fin du 18ème siècle, et plus récemment dans celles du Pacifique Sud.

Description / habitat :

Remene-2C'est un petit arbuste, aromatique dans toutes ses parties, il vit sur le littoral préférant les terrains sablonneux.

Difficile à se reproduire par marcotte, à croissance très lente, à fructification tardive, il est cependant florissant dés qu'il a trouvé l'habitat, le climat, l'ombrage et l'ensoleillement qui lui conviennent.

Plus rare que le citron, il a quelques épines courtes, des feuilles très largement ailées, des petites fleurs verdâtres.

Le fruit a un parfum agréable, est rond comme un citron, de texture grumeleuse, vert profond; sa peau est épaisse, la pulpe blanche, comprimée, peu juteuse, les graines sont peu nombreuses.

Historique :

La décoction de feuilles est efficace contre les maux de ventre (Inde).

La tisane de la racine est purgative (Inde).

Une potion adoucissante, à base de zeste écrasé, était donnée aux bébés pour leur servir de purge et d'expectorant.

Le jus guérit les dartres et l'eczéma (La REUNION).

Composition chimique (2-4) :

Citronnellal, linalol, béta-citronnellol, limonène, sabinène, alpha-pinène, béta-pinène,alpha-phellandrène.(= terpènes, aldéhydes terpéniques, furocoumarines)

Activité biologique (5,6):

Remene-Fruits-Diurétique

-Dépuratif

-Reminéralisant

-Antibactérien, antiseptique

-Antirhumatismal

-Stimule les défenses immunitaires.

-Tonique digestif, calmant, sédatif.

Usages  traditionnels (2-9):

Utilisé autrefois à Tahiti en lotion capillaire (traitement du cuir chevelu, pellicules)

Tiare Tahiti

tiare  Nom botanique Gardenia tahitensis/ Gardenia taitensis DC
Famille Rubiacées
Nom usuel Tiare, Tahitian gardenia
Noms polynésiens

Pua (Samoa),
Siale (Tonga, Futuna, Niue), 
Tiale (Tuvalu) 
Tiare Maori (Cook) 
Bua (Fiji)
Tiare Tahiti (Tahiti)

Distribution :

Variété endémique à Tahiti, on la retrouve dans les iles du Pacifique Sud:  
Fiji, Vanuatu, Tonga…

Description / habitat :

Arbuste (maximum 6 m de hauteur) à feuilles opposées, éliptiques de 10 à 15 cm de long, se développant préférentiellement
dans les sols coralliens. Les fleurs sont d'un blanc éclatant et dégagent un parfum suave sui generis.
Les fruits sont rares, le Tiare Tahiti se développe selon un cycle végétatif spécifique à la Polynésie
Française: floraison sans fruit de septembre à avril.

Historique :

C'est l'emblème, la "fleur nationale" de Tahiti et de ses iles.
Elle a été propagée aux Tuamotu, aux Marquises, à Fiji, aux Samoa, Tonga et Vanuatu ( dont elle serait peut-être originaire ?)… mmenée par les polynésiens au cours de leurs migrations, elle s'est développée par l'action des hommes (marcottage)

C'est la parure "commune" et "l'intermédiaire mystérieux de la galanterie indigène" (fleurs sur l'oreille, colliers, couronnes…).

L'utilisation du Monoï (macération de fleurs de tiare dans de l'huile de coco)  fait partie des traditions polynésiennes:(soins de la peau et des cheveux)

Composition chimique (2-4) :

Glucides, tanins, résines, flavonoïdes, saponosides, 9,19-Cyclolanostane-3,23-dione, Béta-Myrcène, Acide benzoïque, Salicylate de méthyle, béta-Linalool (30% des composés volatils), Géraniol, benzoate de benzyle, Citronellol, Hexylcinnamaldehyde, Linalol

Activité biologique:

Analgésique (béta-Myrcène)
Antifongique, conservateur (Acide benzoïque)
Rubéfiante et anti inflammatoire (Salicylate de méthyle)
Nombreuses propriétés du béta-Linalool: antiseptique, antifongique, antiviral, insecticide, insectifuge, prooxydant...

Usages traditionnels :

Le tiare est la plante la plus utilisée en mèdecine traditionnelle tahitienne. Les remèdes, internes ou externes, utilisent  toujours le suc des organes frais: boutons floraux (abcés, hémorroïdes…), fleurs épanouies (otorrhées, plaies infectées…),  feuilles (coups de soleil…)

Le bébé tahitien est massé entièrement dès sa naissance avec du Monoï aux fleurs de Tiare.

Aux iles Cook, on inhale profondément le parfum des fleurs pour calmer les maux de tête…

Aux Samoa, les feuilles font partie d'un remède pour purifier le sang en soin prénatal, dans le traitement du diabète, ou encore dans celui des inflammations chez les enfants…

Le Tiare est dépourvu de toxicité et peut etre ingéré sous forme de macérations, à des doses élévées.

Bibliographie:

1) Pétard,P.,Plantes utiles de Polynésie, Raau Tahiti,(1986),Haere Po no Tahiti, 120-121.

2) Fiche de spécification,TIA/TIAPOUDOI Pacifique Sud 16/02/2001.

3) Sotheeswaran, S., et al., Phytochemistry, (1992), 31, (1), 159-162.

4) Bulletin d'analyses, Etude 04/0552, ANALYTEC, 02/06/2004

5) Whistler,W.A.,Polynesian Herbal Medecine,(1992),Everbest,Hong Kong,140-141.

Rea de Tahiti ®

EthnoExtraits® EthnoOils® EthnoExfoliants®
Rea-de-Tahiti  Nom botanique Curcuma longa
Famille Zingiberaceae
Nom usuel Safran d'Océanie, safran des Indes, turmeric
Noms polynésiens REA (TAHITI),
'ENA,'EKA (MARQUISES), 
TALEA (TUAMOTU) 
AGO (SAMOA, FUTUNA), 
ANGO (TONGA), 
RENGA (ILES COOK) 
AVEA, CAGO, REREGA (FIJI)

Distribution :

Largement répandu dans le Pacifique Sud et les autres zones tropicales.

Description / habitat :

Plante vivace de 60cm à 1m de hauteur, à grandes feuilles ovales et fleurs jaunes verdatres.

La racine, rhizome charnu et multipliant comme le gingembre, a une chair jaune devenant rougeâtre, orange vif sec.On la retrouve dans les plaines et à flanc de montagne.Les tronçons de rhizomes sont repiqués, puis récoltés 9 mois après.

Historique :

Un morceau de rhizome est porté en collier "porte-bonheur" dans certaines iles du Pacifique...A TAHITI et aux MARQUISES, le tubercule de cucurma était largement employé pour teindre les vêtements (couleur jaune chrome). Au cours de cérémonies païennes, les jeunes gens, filles et garçons, qui prenaient part aux danses rituelles, devaient s'enduire le corps d'une teinture de rea dont la préparation, accompagnée de diverses cérémonies, était réservée à de vieux indigènes. La coloration obtenue était fortement tenace.

Composition chimique (2-4) :

Alpha-&delta-atlantones, bisaboladienones, bisabolenes, bisacumol, bisacurone, caryophyllene, curcumenes, curcumenol, curcumenone, curcumins and derivatives, curdinone, alpha-tumerine, zingiberene, borneol, isoborneol, camphene, camphor, cineol, limonene, linalool, alpha & béta pinenes, sabinene, terpinene, terpineol, caffeic acid, eugenol, guaiacol, cinnamoyl  derivatives, campesterols, cholesterol, lignan, oleoresins, cyclocucurmin, vanillic acid,beta-sitosterol, stigmasterol, tannins, turmeric, ukonans.

Activité biologique (5,6):

Activité anti-inflammatoire (curcumin) sur les voies respiratoires,les articulations,les voies urinaires et la prostate.Antibactérien,antiviral,antifongique,insecticide et repellent,cytoyoxique,désinfectant,tonifiant,anti-oxydant et cicatrisant.Diurétique et combat la constipation.Stimulant de la circulation sanguine, anticoagulant.Activité anti-néoplasique (curcumin):applications topiques bénéfiques sur le cancer de la peau.Activité anti-oxydante (conservateur naturel)

Usages  traditionnels (2-9):

Très utilisé en Inde dans la médecine Ayurvedique. 
La poudre de rhizomes traite les écorchures, plaies et éruptions cutanées chez les enfants (SAMOA,TONGA) et les plaies ouvertes infectées aux Iles COOK.Entorses et contusions sont soignées aux FIJI avec un cataplasme de rhizome.On l'utilise également dans les maladies des yeux (conjonctivites purulentes) , les plaies ouvertes, la ciguatera.Les feuilles servent en Nelle GUINEE pour soulager les coups.Les Marquisiens travaillant dans les vanillières, s'enduisaient les parties découvertes avec le suc de racine  pour se préserver des piqures de moustiques.

Bibliographie:

1) Pétard,P.,Plantes utiles de Polynésie, Raau Tahiti,(1986),Haere Po no Tahiti, 120-121.

2) Singh,Y.N., J.Ethnopharmacol.,(1986),15(1),57-88.

3) Cambie,R.C.,and Ash,J.,Fijian Medicinal Plants,(1994),CSIRO,Australia,64-66.

4) Nakayama,R.,et al.,Phytochemistry,(1993),33(2),501-502.

5) Golding,B.T.,and Pombo,v.E.,J.Chem.Soc.Perkin Trans,(1992),12,1519-1524.

6) Ohshiro,M.,et al.,Phytochemistry,(1990),29(7),2201-2205.

7) Masuda,T.,et al.Phytochemistry,(1993),32(6),1557-1560.

8) Kiuchi,F.,et al.,Chem.Pharm.Bull.,(1993),41(9),1640-1643.

9) Toda,S.,et al.,Chem.Pharm.Bull.,(1985),33(4),1725-1728.

10) Weiner,M.A.,Secret of Fijian Medicine,(1984),Govt.Printer,Suva,Fiji,102.

11) Whistler,W.A.,Polynesian Herbal Medecine,(1992),Everbest,Hong Kong,140-141.

12) Yarnell,E.,Abascal,K.,Alternative & Complementary Therapies,(2002),336-340.

Miro de Tahiti ®

EthnoExtraits® EthnoOils® EthnoExfoliants®

Nom botanique Thespesia populnea
Famille Malvaceae
Nom usuel Bois de rose d'Océanie
Noms polynésiens AMAE, MIRO(Tahiti, Iles Cook) MI'O (MARQUISES), 
MILO ( Hawai, Samoa, Tonga, Futuna) 
MULOMULO, WIRIWIRI (Fiji)

Distribution :

de l'est de l'Afrique à l'est de la Polynésie

Description / habitat :

Arbre indigène, très commun en bord de mer, à fleurs jaunes

Le fruit est une capsule verte, charnue, dont le péricarpe laisse exsuder une sève jaune.

Historique :

Rôle important  dans l'ancienne civilisation polynésienne:

à Tahiti certains pieds, considérés "sacrés", étaient plantés sur les marae.

Bois très côté par les ébénistes (avec le TOU et le TAMANU), autrefois utilisé pour  réaliser des bols ( umete) des pagaies, des harpons et les traverses des pirogues à balancier.

Aux Marquises, le suc de l'écorce servait à teindre les tapas destinés à envelopper  les nouveaux-nés. Le jus extrait des racines servait également à colorer et parfumer le Monoï.

Composition chimique (2-4) :

Thespesin, populnin, populetin, populneol, herbactin, populnetin,glycosides de quercetin, gossypetin, epoxyoleic acid, isoquercitrin, rutin, beta-carotene, ceryl alcohol, cyanidin glycoside, lupenone, mansonones, myricyl alcohol, lipids, beta-sitosterol, thespesone, thespone.

Activité biologique (5,6): 

Anti-bactérienne, antifungique, anti-rejet.

Usages  traditionnels (2-9):

Aux Philippines: on guérit la gale par des applications de la sève jaunâtre du fruit, utilisée aussi dans le sud des Indes pour soigner le psoriasis et lutter contre piqûres d'insectes, les teignes et autres maladies de la peau.

A Fiji: le "Tokelau"(épidermomycose) est traité en frottant les lésions avec de l'huile dans  laquelle on a fait macérer les fruits verts broyés.

A Tahiti: les capsules vertes écrasées et appliquées sur le front dissipent les migraines. La sève jaune est un remède populaire contre les piqûres de cent pieds.

Bibliographie:

  1. Pétard,P.,Plantes utiles de Polynésie, Raau Tahiti,(1986),Haere Po no Tahiti, 218-220.
  2. Cambie,R.C.,and Ash,J.,Fijian Medicinal Plants,(1994),CSIRO,Australia,198-199.
  3. Cass,Q.B.,et al.Phytochemistry,(655-2657.
  4. Goyal,M.M.,and Rami,K.K.,Bangladesh J.Sci. Ind. Res..,(1987),22(1/4),8-11
  5. George,M.,and Pandalai,K.M.,Indian J.Med.Res.,(1949),37,169-181.
  6. Kamboj,V.P.,Indian J.Med.Res.,(1988),4,336-355.
  7. Uhe, G., Econ.Bot.,(1974),38(1),1-30.
  8. Weiner,M.A.,Econ.Bot.,(1971),25,423-450.
  9. Whistler,W.A.,Polynesian Herbal Medecine,(1992),Everbest,Hong Kong,208-209.

© HeïvaPharm / La Savonnerie de Tahiti, BP330006, 98711 PAEA TAHITI Tél/Fax: (00 689) 423131 E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 
Tous droits réservés-2006
Ph. MAUNIER Pharmacien-Chimiste, Dr., Lauréat de l'Académie de Pharmacie.

Exfoliants

Ethno exfoliants ® : Exfoliants végétaux Polynésiens

POUDRE DE VANILLE

Vanilla tahitensis

POUDRE DE MIRI

Ocimum basilicum

POUDRE DE TAMANU

Calophyllum inophyllum

POUDRE DE PAMPLEMOUSSE

Citrus grandis

POUDRE DE SANTAL

Santalum marchionense

POUDRE DE REA

Curcuma longa

POUDRE DE FEUILLE DE NONI

Morinda citrifolia

POUDRE DE REMENE

Citrus hystrix

POUDRE DE GRAINES DE NONI

Morinda citrifolia

POUDRE DE GRAINES DE MIRO

Thespesia populnea

POUDRE DE FEUILLE DE TIARE

Gardenia tahitensis

POUDRE DE FLEUR DE SUGI

Cryptomeria japonica

POUDRE DE FLEUR DE TIARE

Gardenia tahitensis

   

Exfoliants minéraux Polynésiens

SABLE BLANC

TUAMOTU

SABLE ROSE

TUAMOTU

SABLE NOIR

TAHITI

Huile végétale polynésienne

PANI DES ÎLES MARQUISES ®
MONOÎ A.O. Cocos nucifera, Gardenia tahitensis
HUILE DE TAMANU  ATI OIL® INOCAL® Calophyllum inophyllum

Nous contacter

© HeïvaPharm / La Savonnerie de Tahiti
BP330006  98711 PAEA TAHITI
Tél/Fax: (+689) 40 42 31 31
E-mail: tahitiansoap@mail.pf 
Tous droits réservés-2006
Ph. MAUNIER Pharmacien-Chimiste, Dr., Lauréat de l'Académie de Pharmacie.
 
 

Rejoignez nous sur Facebook

La savonnerie de Tahiti France

Achetez nos produits depuis la France métropolitaine sur notre site de France