Tiare Tahiti

tiare  Nom botanique Gardenia tahitensis/ Gardenia taitensis DC
Famille Rubiacées
Nom usuel Tiare, Tahitian gardenia
Noms polynésiens

Pua (Samoa),
Siale (Tonga, Futuna, Niue), 
Tiale (Tuvalu) 
Tiare Maori (Cook) 
Bua (Fiji)
Tiare Tahiti (Tahiti)

Distribution :

Variété endémique à Tahiti, on la retrouve dans les iles du Pacifique Sud:  
Fiji, Vanuatu, Tonga…

Description / habitat :

Arbuste (maximum 6 m de hauteur) à feuilles opposées, éliptiques de 10 à 15 cm de long, se développant préférentiellement
dans les sols coralliens. Les fleurs sont d'un blanc éclatant et dégagent un parfum suave sui generis.
Les fruits sont rares, le Tiare Tahiti se développe selon un cycle végétatif spécifique à la Polynésie
Française: floraison sans fruit de septembre à avril.

Historique :

C'est l'emblème, la "fleur nationale" de Tahiti et de ses iles.
Elle a été propagée aux Tuamotu, aux Marquises, à Fiji, aux Samoa, Tonga et Vanuatu ( dont elle serait peut-être originaire ?)… mmenée par les polynésiens au cours de leurs migrations, elle s'est développée par l'action des hommes (marcottage)

C'est la parure "commune" et "l'intermédiaire mystérieux de la galanterie indigène" (fleurs sur l'oreille, colliers, couronnes…).

L'utilisation du Monoï (macération de fleurs de tiare dans de l'huile de coco)  fait partie des traditions polynésiennes:(soins de la peau et des cheveux)

Composition chimique (2-4) :

Glucides, tanins, résines, flavonoïdes, saponosides, 9,19-Cyclolanostane-3,23-dione, Béta-Myrcène, Acide benzoïque, Salicylate de méthyle, béta-Linalool (30% des composés volatils), Géraniol, benzoate de benzyle, Citronellol, Hexylcinnamaldehyde, Linalol

Activité biologique:

Analgésique (béta-Myrcène)
Antifongique, conservateur (Acide benzoïque)
Rubéfiante et anti inflammatoire (Salicylate de méthyle)
Nombreuses propriétés du béta-Linalool: antiseptique, antifongique, antiviral, insecticide, insectifuge, prooxydant...

Usages traditionnels :

Le tiare est la plante la plus utilisée en mèdecine traditionnelle tahitienne. Les remèdes, internes ou externes, utilisent  toujours le suc des organes frais: boutons floraux (abcés, hémorroïdes…), fleurs épanouies (otorrhées, plaies infectées…),  feuilles (coups de soleil…)

Le bébé tahitien est massé entièrement dès sa naissance avec du Monoï aux fleurs de Tiare.

Aux iles Cook, on inhale profondément le parfum des fleurs pour calmer les maux de tête…

Aux Samoa, les feuilles font partie d'un remède pour purifier le sang en soin prénatal, dans le traitement du diabète, ou encore dans celui des inflammations chez les enfants…

Le Tiare est dépourvu de toxicité et peut etre ingéré sous forme de macérations, à des doses élévées.

Bibliographie:

1) Pétard,P.,Plantes utiles de Polynésie, Raau Tahiti,(1986),Haere Po no Tahiti, 120-121.

2) Fiche de spécification,TIA/TIAPOUDOI Pacifique Sud 16/02/2001.

3) Sotheeswaran, S., et al., Phytochemistry, (1992), 31, (1), 159-162.

4) Bulletin d'analyses, Etude 04/0552, ANALYTEC, 02/06/2004

5) Whistler,W.A.,Polynesian Herbal Medecine,(1992),Everbest,Hong Kong,140-141.

Nous contacter

© HeïvaPharm / La Savonnerie de Tahiti
BP330006  98711 PAEA TAHITI
Tél/Fax: (+689) 40 42 31 31
E-mail: tahitiansoap@mail.pf 
Tous droits réservés-2006
Ph. MAUNIER Pharmacien-Chimiste, Dr., Lauréat de l'Académie de Pharmacie.
 
 

Rejoignez nous sur Facebook

La savonnerie de Tahiti France

Achetez nos produits depuis la France métropolitaine sur notre site de France